Magasin de musique & Studio d'enregistrement

Bienvenue chez Vibrazik

Jouez, Enregistrez, Vibrez !

Créer une radio ecouterradioenligne.com

Magasin de Musique

Instruments neufs et d'occasions / Dépôt-vente / Accessoires, câbles, cordes, baguettes etc... / Sonorisation / Location de sono et éclairage pour vos soirées / Lutherie, entretient, amélioration de vos instruments / Réparation électronique

Studio de Répétition

Salle de 30m2 insonorisée, climatisée, avec traitement acoustique et équipée d'une batterie complète avec cymbales, d'amplis guitare et basse, d'une sono et de micros. Location : 10 euros de l'heure.

Studio d'Enregistrement

Station de travail audio numérique et analogique : Protools, Motu, Apogée, Studiomaster, AKG, Joemeek, Revox, Klark technik, SPL, Souncraft, Shure. Nous réalisons vos maquettes pour 15 euros de l'heure.

guitare-2

Changement de corde et réglage

421711img1402

Réparation guitare cassée

repar

Réparation électronique

harmo-national-1026132

Changement de lampes et réglage BIAS

chevalet-telecaster-3

Pièces détachées, amélioration de votre guitare

19

Frettage et surfaçage

alpha-audio-a-amp-compact-700-coax-144478

Location sono et instruments

13692814_927855490677529_6252802729604421173_o

Enregistrement et répétition

Nos Marques

BATTERIE

Wall-PDPlogo1-1920x1200 images 7201d89fecdf123c2f6d46c5e86d2ce4 cabcda6be05e72b649c9af810977c8d7.jpg

INSTRUMENTS

vgs

AMERICAN ROOTS – MADE IN EUROPE
La série VGS Root associe la construction de la guitare acoustique américaine avec la tradition de lutherie européenne. L’équipe de développement, composé de luthiers, musiciens et designers, est basée dans le Vogtland – haut lieu de la fabrication d’instruments européens traditionnels.

Le créateur de la guitare acoustique moderne, CF. Martin, était implanté dans cette région, avant de partir vers le Nouveau Monde pour poser les bases de l’instrument que nous connaissons aujourd’hui. Ce cadre privilégié, combiné avec notre savoir-faire dans le développement des instruments de musique, nous a permis de développer des guitares acoustiques VGS de grande qualité, fabriquées en Europe. Les guitares VGS Root réunissent le savoir-faire « fait main » traditionnel européen, les dernières technologies et les méthodes de finitions modernes.
Les tables massives en épicéa européen sont fabriquées à partir de bois de lutherie sélectionnés à la main et séchés naturellement pendant de longues années. Les barrages de table ont été spécialement conçus pour la sonorité souhaitée. Le résultat ce sont des guitares d’une grande qualité à la fois au niveau du son et de la fabrication, à l’image de cette prise de conscience croissante liée à l’écologie et aux aspects sociaux, en directe relation avec la fabrication de ces produits.

 

 

AVIS : 

VGS Eruption Select – Faded Tobacco : l’avis de reactorone
« Une bonne surprise et pour le coup surpris ! »

Acheté d’occasion aujourd’hui même et testé dans la foulée cet après-midi.
Branché dans mon Fly Rig5, je suis vraiment surpris du rendu de la belle.
Je joue principalement du Led Zep, Cream, Blackberry Smoke, bref faut que ça bouge!
Elle a un air de famille avec la LP de jimmy page 😉

Niveau lutherie c’est vraiment correct, du moins sur celle que je possède.
Aucuns défauts de jointure, de vernis etc…
(faut dire que j’ai fait le tour minutieusement avant de la prendre, je suis un maniaque…):-D
Le corps est en acajou massif sur ce modèle (série select) et non en tilleul comme
certains le disent (série classic).
Le manche est parfait pour moi, manche de LP on aime ou on aime pas, moi j’aime.
L’action des cordes est un peu haute (l’ancien proprio préférait jouer comme ça),
je vais régler tout ça sous peu, lors du changement de cordes.

Niveau sons, soyons clair, on n’est pas sur des micros Gibson, mais ça tiens la route.
Le micro grave ronronne, parfait pour un vieux blues et le micro chevalet est vraiment puissant sur des riffs et solos bien excités! Les deux ensembles, je rejoins certains
sur leurs commentaires, rien d’extraordinaire et je me sers peu de cette position.
Je pense faire, d’ici quelques mois un changement de micros car la lutherie en vaut la peine et passer sur du Gibson ou seymour duncan.

Voilà un petit résumé de cette guitare et je ferai un « edit » dans quelques temps,
après que l’euphorie du premier jour soit passé. 😀

Le plus:
La lutherie
Les mécaniques
Les micros
La jouabilitée
Le prix

Le moins :
J’aurai dû en prendre une avant
Les micros (oui… oui… je me contredis, mais peut mieux faire)

Un peu de mal à trouver ce modèle en occasion, mais c’est un bon choix
si vous n’êtes pas très argenté et que l’occasion se présente, je vous le conseil.

 

VGS BR-20 CE Belle Rose – Natural Gloss : l’avis de yoam
« Pur Bonheur ! »

Un rapport qualité prix qui me semble excellent. Une finition sans chichis mais une jolie rosace et de petites incrustations sympas sur le manche, sur lequel au passage les déplacements sont très fluides. Elle offre une belle projection, sustain long, richesse des sons…même si je ne suis pas capable d’entendre ce qu’apporte la chambre acoustique Katayama. Au final, beaucoup de plaisir à jouer dessus, une vraie bonne guitare pour cette gamme de prix.

 

VGS Mustang VSH-120 Select – Raven Black : l’avis de Jean Benoit Lemarinier
« Bellissima! »

Mon avis sur cette guitare est peut être peu objectif car c’est ma première demi caisse.
Cependant, je suis tombé amoureux depuis qu’elle est arrivée chez moi.
Niveau finition, c’est la seule zone d’ombre, je pense que Vgs pourrait pousser la qualité à ce niveau, cette guitare mérite de l’attention et pourrait largement s’imposer. Elle est quand même magnifique à voir!
Côté jeu…comment dire…aaaaahhh, le manche est jazzy, on se balade dessus jusqu’aux aigus les doigts dans le pif, le corps est imposant mais prends place avec facilité. La sonorité? Comment dire, le son est chaud, rond, un sustain équilibré et bon. Les deux micros Humbuckers font le job, je passe de BB King au Foo Fighters sans soucis. Cette guitare peut être charmante et douce comme elle peut devenir agressive et rugueuse!
Elle a cantonné ma Firebird à l’état de remplaçante…c’est dire!
Bref, quand on a pas les moyens de se payer un Gibson ou une Gretsch, je pense que c’est LA bonne solution.

Almeria_logo

Dans chaque instrument, le tempérament espagnol et la passion de la musique s’unissent grâce à la longue expérience acquise dans la fabrication de guitare: Miguel Almeria, ce sont des guitares classiques haut de gamme dans lesquelles se reflète à chaque son, l’amour de la terre et de la tradition espagnole. Les premières guitares ont été conçues et affinées de manière artisanale et dans le souci de la qualité avec des luthiers espagnols reconnus. L’esprit et le coeur de l’Espagne peuvent être retrouvés en terme de sélection de tonalité dans chaque instrument. Les soins apportés à la fabrication et les matériaux sélectionnés contribuent à une sensation exceptionnelle au niveau de la jouabilité, l’esprit espagnol ne peut alors échapper ni aux musiciens ni à leur audience..

Marque « Miguel J. Almeria » modèle « Delgado premium 10C » de concert

fabriqué en Europe
Table en cèdre massif, fond et éclisses en acajou-sapelli.
Manche en acajou (lutherie typique espagnole avec talon conducteur), touche palissandre. Chevalet en palissandre avec filet érable.
Filets de bordures en bois. Sillet haut et bas en os.

Très bonne qualité sonore. Agréable à jouer. Bon rapport qualité prix.

38424

L’histoire de Leblanc remonte à 1750 Lorsque D. Noblet crée en France une fabrique d’instruments pour la cour du Roi Louis XV. Noblet permet ainsi à la france de devenir le centre de la fabrication de bois en Europe. En 1904, Noblet se trouve sans héritier, et l’entreprise familiale est vendue à Georges Leblanc. La famille Leblanc est connue pour utiliser la recherche acoustique scientifique dans le développement de clarinettes.Le fils Leon Georges est un clarinettiste exceptionnel et a remporté le premier prix du Conservatoire de Paris. Comme joueur accompli, il croit fortement dans les principes scientifiques de la fabrication. Il apporte ainsi un haut niveau de qualité et de jouabilité à la facture instrumentale. En 1946, Vito Pascucci, un réparateur pour le groupe Glenn Miller, fonde Leblanc USA à Kenosha, Wisconsin, et reprend la distribution de la production française de Leblanc aux États-Unis. . En 2009, Leblanc, en partenariat avec Julian Bliss, crée la ligne de clarinettes Bliss. Les clarinettes Bliss offrent des caractéristiques de jouabilité uniques, introuvables jusqu’à présent dans cette gamme de prix. Bliss déménage à Elkhart, Indiana,où un nouveau niveau de savoir-faire et d’innovation est atteint..

G. Leblanc France Concerto II 200 : l’avis de toots
« un millésime »

Près de 10 ans de bons et loyaux services…jouée en alternance avec ma basse et mes autres instruments(harmonicas)de fait pas encore « vidée »
Un son exeptionnel du au choix(j’en essayé 13 et celle- là était unique).Bon clétage,boite solide.J’ai joué longtemps des RC et prestige de chez Buffet et puis j’ai eu la chance de découvrir celle-là:certainement une conjonction de hasards: lot d’ében exeptionnel, perce etc…
Bien sur je referrais ce choix: on a déjà voulu me la racheter une demie-douzaine de fois…

6 ans plus tard j’en rachète une neuve « old stock » sur Ebay , meme modèle Concerto,
2 barilets: waoh! et dire qu’elle n’est plus fabriquée…!

G. Leblanc France T357 Bb : l’avis de showman

J’utilise cette trompette depuis deux ans.
Ce que j’aime le plus, le son, la perce large, le velouté. cette trompette est tres ouverte dans les aigus, les basses sont belles.
J’ai essayé plusieurs modeles; mais l’arturo sandoval est la meilleure

Le rapport qualité prix est excellent, car cette trompette est parfaitement ajustée et réglée à la main avant expédition.

Le seul hic, est qu’elle n’est pas tres populaire. Il y a fort à parier que sa cote va etre injustement basse…ce n’est pas pas une Bach…cette trompette n’a pas d’histoire…tout est a écrire.

38248

Il se réfugie à New York en 1914 avec quelques dollars en poche. Emigré autrichien et cornettiste de la marine autrichienne, il change son nom et entre dans la musique de l’armée américaine. Grâce à son diplôme d’ingénierie mécanique, Vincent Bach commence par modifier et fabriquer des embouchures très appréciées par ses collègues. Encouragé par ce succès, il ouvre un atelier à New York et commence la production d’instruments.

Il va faire évoluer la gamme de trompettes, cornets, bugles, trombones tout au long de sa carrière en travaillant sur les formes des pavillons et branches, ainsi que sur les matériaux et la cuisson du laiton, déménageant dans le Bronx et à Mont Vernon au fur et à mesure de l’expansion de l’activité.
En 1961, Vincent Bach vend sa société à Selmer USA qui décide en 1965 de déménager une dernière fois vers Elkhart (Indiana), tout en gardant le savoir faire et les secrets de fabrication de la marque. Aujourd’hui, les instruments proviennent de cette même usine qui appartient au consortium Conn-Selmer, une division du groupe Steinway.

Bach Vincent LT180ML43 : l’avis de dje the fly

+ je l’ai depuis…10 ans deja / embouchure Bach 1 1/2 C
+ le plus: le grain unique des bach, la chaleur et « l’ouverture » du son sur ce modele sib.
Vernis de bonne qualité. Pistons irréprochables.
+ c’est un detail, mais pas de clef pour vider l’eau sur la troisieme coulisse (à ce prix là…) au lieu de ça, Bach à préferé mettre une coulisse simple (pas forcement le plus pratique).
+ Trompette d’excellente facture, notemment pour l’orchestre. Pour le jazz, préfere quand même des modeles + mattes (vernis sablés…dévernies). Pour une utilisation section de cuivre, rapport emission/réponse parfait.

Bon apres c’est comme tout (et peut-être plus encore à la trompette^^), tout depend avant tout du musicien.

Bach Vincent Stradivarius Ténor 36B : l’avis de inzedark

J’utilise ce trombone depuis plus de cinq ans, pour moi, c’est sans conteste le meilleur choix lorsqu’on veut rester en petite perse (pour jouer plusieurs styles) et faire du classique à haut niveau (D.E.M) il possède toutes les caractéristiques sonores d’une grosse perse: rondeur, ampleur du son et harmoniques riches la seule déperdition se situe au niveau de la puissance.
La coulisse est très fluide et sans frottements (j’apprècie la finition des branches qui s’élargissent progressivement et non pas avec des bouts plus larges rajoutés comme sur de nombreux modèles.)
Son seul défaut est le même sur tous les Bach : le bruit de la mécanique sur la noix qu’on peut facilement corriger avec un peu de graisse.

Avant d’acheter celui ci, j’ai longtemps joué sur un King 3B et j’ai eu l’occasion d’essayer des modèles équivalents chez courtois, yamaha et besson, le bach se place au dessus sans difficultés (et après rodage encore plus.)

Le rapport qualité/prix reste excellent pour un instrument pro, les pièces coudées sont toutes faites main et plièes à froid (ce qui augmente considérablement la durée de vie de l’instrument)

Depuis, j’ai pu me procurer un Conn 6H dont j’apprécie énormément le son et j’ai pu essayer un 88H qui est l’équivalent du 36B je pense que si je dois racheter un trombone complet neuf, ma préférence ira au 88H, ce qui n’enlève rien aux qualités du Bach.

studio5

studio-6

13737471_927853374011074_5110772110498802904_o

13717362_927809940682084_134586662827462069_o

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Sujet

Votre message